Quels sont les livres comptables indispensables en gestion de comptabilité d’entreprise en Belgique ?

Toute personne physique ou morale en Belgique doit disposer des livres comptables obligatoires surtout lorsqu’elle a le statut de commerçant. Ce dossier vous présente l’ensemble des registres comptables obligatoires pour les entreprises en Belgique.

Quelques précisions importantes concernant l’obligation de saisir des livres comptables

L’obligation d’avoir des livres comptables à la disposition des commerçants reste toujours valable sauf pour quelques cas exceptionnels. Les commerçants adoptant le statut de personnes physiques ne sont pas concernés par ce système. Les professionnels libéraux issus du régime de la micro-entreprise et adoptant le statut d’auto-entrepreneur y sont également touchés par cette exception.

Chaque entreprise est tenue à conserver leurs livres comptables obligatoires dans leur état original durant dix ans. Ces documents peuvent revêtir un caractère manuscrit ou électronique.

Le livre journal : le premier livre comptable obligatoire

L’expert-comptable mentionne dans le livre-journal de son entreprise cliente l’ensemble des flux financiers affectant d’une manière ou d’une autre sur le patrimoine de la société. Deux manières sont valables pour pouvoir fonctionner sur ce dossier. Premièrement, le prestataire comptable comptabilise les écritures dans un seul journal comptable correspondant au livre-journal.

Certaines entreprises se servent également de nombreux journaux comptables pour assurer la bonne gestion de leur comptabilité. Elles peuvent par exemple utiliser les journaux auxiliaires contenant un journal des achats ou des ventes effectués, le journal de banque, etc. Dans tous les cas, le livre-journal contient la centralisation de l’ensemble des écritures marquées dans les livres auxiliaires.

Pour des raisons d’efficacité dans la réalisation de leur activité, bon nombre de sociétés en Belgique se servent des registres comptables auxiliaires pour saisir leurs données. Chaque action comptable doit être en effet traitée périodiquement dans ces journaux.

Le grand-livre : le deuxième livre comptable incontournable pour les entreprises

En comptabilité d’entreprise, le grand livre désigne un dossier contenant les détails de toutes les données trouvées dans le livre journal. Dans ce registre, chaque mouvement est classé selon le compte comptable. Le comptable reprend en effet le plan comptable de son entreprise cliente et rattache tous les mouvements au compte comptable approprié. Pour en savoir plus

Le grand-livre peut être scindé en de nombreux grands-livres auxiliaires permettant au professionnel du chiffre de pouvoir centraliser toutes les informations reçues dans le grand livre général. Aucune altération ni aucun blanc ne devraient se présenter quand le comptable procède à l’écriture des comptes.

Le livre d’inventaire

Il s’agit d’un autre type de livre comptable obligatoire pour maintenir la bonne gestion de la comptabilité des entreprises en Belgique. Le livre d’inventaire contient différentes informations relatives à l’ensemble des actifs et passifs de l’entreprise concernée. Le comptable doit en effet détailler la mention de ces données afin de mieux vérifier le contenu de chaque poste du bilan comptable.

Dans cet état, il existe quelques éléments indispensables qui y sont mentionnés pour la plupart du temps. Ce sont les créances clients, les dettes fournisseurs, les stocks, les immobilisations de toutes sortes (financières, incorporelles, corporelles), etc.